lot, attractivite, oh my lot, portrait, temoignage, installation, catus

Léna Lesonn

« Nous profitons des charmes de la campagne avec un jardin, des poules… Pour le plus grand bonheur de notre fils »

Née en Bretagne dans le Finistère, Léna réside à Saint-Denis-Catus depuis 2012. Bien qu’elle ne soit pas originaire du Lot, cette infirmière de profession s’y sent comme chez elle. Elle se réjouit d’avoir acheté une maison avec son conjoint, dans laquelle ils élèvent leur fils de 8 ans.

Son installation dans le Lot
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Léna a roulé sa bosse avant d’habiter dans le 46. Elle a rencontré son conjoint Champenois à Mayotte, où ils ont vécu quatre ans. Après avoir fait le tour de l’île, ils ont voyagé dans plusieurs pays comme La Réunion, l’Afrique du Sud, la Namibie et les Emirats Arabes Unis. Rentrer en métropole, c’était un nouveau chapitre qui s’ouvrait, avec l’envie de voir autre chose. Ayant grandi à la campagne, ils aspiraient à vivre dans une ville à taille humaine comme Cahors, Figeac, Gourdon, Montcuq ou Souillac. Leur cœur balançait entre l’Ariège et le Lot, où son compagnon partait en vacances en famille. Léna revient sur leur choix et nous livre son témoignage :
« Dans le département du Lot, les paysages très verts des causses et des vallées Lot et Dordogne nous ont séduits, de même que la proximité avec la nature. Par exemple, l’été nous avons la chance de nous baigner dans des lacs – comme celui de Catus – et des rivières. Nous profitons des charmes de la campagne avec un jardin, des poules… Pour le plus grand bonheur de notre fils. Nous avons été agréablement surpris de pouvoir acheter un bien immobilier. Ici les prix sont plus accessibles qu’ailleurs dans le Sud-Ouest. Les saisons sont bien marquées : la plupart du temps il fait beau et chaud, mais il arrive qu’il neige. Nous avons fait des rencontres et nous nous entendons très bien avec nos voisins ».

Son parcours professionnel
Diplômée de l’IFSI de Nantes, Léna a toujours exercé le métier d’infirmière (de jour et de nuit) comme son conjoint. Elle a travaillé à Nantes et à Mayotte avant de postuler dans le Lot, où elle a démarré à l’hôpital de Cahors. Elle exerce aujourd’hui au Mas de la Tour à Catus, un foyer de vie pour personnes handicapées mentales. Son conjoint est employé par Lot Aide à Domicile, une Entreprise Publique Locale dans le domaine de l’aide et de l’accompagnement à domicile.
En dehors du travail, Léna pratique la couture et aime se balader en vélo ou à pieds.

lot, attractivite, oh my lot, portrait, temoignage, installation, catus

Une question ?

Un référent accueil vous répond

Contacter un référent

Posez votre question sur notre groupe Facebook

Rejoindre notre page

À voir également